par Philippe Desmond, photos Thierry Dubuc.

Et voilà, le premier festival « Jazz à Caudéran » est fini, déjà. Une soirée de clôture magnifique.

Le niveau des pré-ventes le laisser présager et c’est ainsi que la Pergola a vite affiché complet pour ces deux derniers concerts. Pour une première édition la fréquentation est au delà de toutes les espérances.

Capucine

A Capucine, les lauréats du Tremplin 2017 le soin d’ouvrir la soirée. Ces jeunes du CNR – école proche des Capucins d’où le nom du groupe – ont depuis leurs succès tourné dans pas mal d’endroits et de festivals. Leur set est vraiment très au point et leur fraîcheur intacte. La couleur donnée par l’association de la guitare de Thomas Gaucher et du vibraphone de Félix Robin est maintenant une signature reconnue.

Thomas Gaucher

Felix Robin

Louis Laville à la contrebasse et Thomas Galvan à la batterie, en parfaite osmose avec eux, apportent leur touche d’énergie à cette musique moderne qui a bien digéré les références indispensables du jazz.

Louis Laville

Thomas Galvan

L’humour n’est jamais loin avec des titres de morceaux originaux faisant référence à un de leur restaurants favoris ou encore aux ronflements d’un fêtard endormi sous la fenêtre du guitariste. Ils jouent très sérieusement mais ils ne se prennent pas au sérieux. Ne changez pas les gars c’est comme ça qu’on vous aime.

Voilà maintenant « Body & Blues » le si beau projet d’Eric Séva. Nous avions eu la chance de suivre la résidence de ce projet en janvier dernier au Rocher de Palmer puis d’assister au concert et nous étions impatients de le revoir. D’autant que le CD est sorti tout récemment attisant notre envie d’entendre ces compositions originales sur scène. Nous n’avons pas été déçus !

Eric Séva

Quel concert, quelle qualité musicale ! Eric Séva a mis tout son riche univers dans ce projet, un hommage à la musique source, le blues.

Eric Séva 2

Entouré de ses fidèles et remarquables Manu Galvin (guitare),

Manu Galvin

Christophe Wallemme (basse et contrebasse) et Stéphane Huchard (batterie) Eric Séva nous fait découvrir un tout jeune et prometteur pianiste Noé Huchard (le fils) lancé dans le grand bain avec la bienveillance visible des anciens.

Noé Huchard

Au chant Michael Robinson ; peut-être ce nom ne vous dit-il rien mais quand j’aurai précisé qu’avec trois autres compères ils forment l’actuel Golden Gate Quartet, vous aurez une idée de la stature du personnage…

Michael Robinson

Michael Robinson 2

Un concert plein, lumineux, chaleureux qui a chaviré ce public de la Pergola qui a fini debout.

Mais la soirée n’est pas terminée et comme à la fin d’une aventure du célèbre petit gaulois, tout le monde se réunit autour de victuailles et de nectars délicieux dans le foyer voisin. La Mairie de Caudéran , l’Association des Commerçants et les autres partenaires* ont très bien fait les choses et c’est dans une ambiance joyeuse que tous, organisateurs, public et musiciens, peuvent ainsi échanger leurs impressions sur cette soirée et plus généralement sur le festival. Un seul mot d’ordre : il faut recommencer l’an prochain ! Je pense que c’est en bonne voie…

Merci au public d’être venu si nombreux, merci à notre maître d’ouvrage la Mairie de Bordeaux et ses services et à ses deux initiateurs Pierre Lothaire et Fabien Robert, merci aux partenaires, merci aux musiciens si talentueux, merci aux techniciens, merci aux bénévoles d’Action Jazz, à leur chef d’orchestre Alain Piarou et son assistante Irène.

On se dit à l’année prochaine même époque ! Mais suivez l’actualité du jazz sur www.actionjazz.fr qu’on puisse quand même se revoir avant !

* partenaires : Association des Commerçants Caudéran Centre, Café de la Place, Carrefour Market Ferry, Château Larose-Trintaudon, CIC, Investimo, Vivre à Caudéran, FIP Bordeaux.

http://blog.actionjazz.fr/so-very-blue-eric-seva-en-residence-au-rocher/

http://blog.actionjazz.fr/body-and-blues-deric-seva-le-concert/

Body-and-Blues

Photo Philippe Marzat